Le dispositif

La concertation complémentaire au débat public est menée sur la base des échanges du débat public. De grandes orientations ont pu être définies même si l’étendue de l’aire du projet a complexifié la mobilisation du grand public. Il a été difficile de mobiliser pour des réunions publiques à l’échelle des deux régions et des cinq départements concernés. SNCF Réseau a donc souhaité mettre en place un dispositif plus proactif et décliné sur l’ensemble du territoire concerné.

Les principes de cette concertation sont définis dans une charte spécifique à l’étape complémentaire au débat public.

L’objet de la concertation

Cette nouvelle étape vise à dégager un cahier des charges fonctionnel du projet et le scénario d’aménagement à retenir pour poursuivre les études de réalisation.

Parmi les questions mises en débat, certains axes seront tout particulièrement traités :

  • une vision globale des déplacements en liant le transport ferroviaire aux autres modes de transport et en particulier aux transports sur l’ensemble des zones urbaines du territoire ;
  • une évaluation des besoins de déplacements dans et entre les régions à l’horizon 2030 en intégrant les évolutions possibles de la population ;
  • les temps de parcours et les fréquences optimum pour desservir l’ensemble du territoire concerné compris entre les pôles urbains de Nantes, Rennes, Brest et Quimper ;
  • l’accroissement de la capacité et de la qualité de service du réseau notamment aux abords des principaux « noeuds ferroviaires » ;
  • une recherche du meilleur rapport coût-efficacité des solutions possibles en évaluant leurs impacts sur la dépense publique ;
  • les scénarios d’aménagement : il s’agit de préciser les investissements de développement à engager (sur le réseau existant et concernant les tronçons de lignes nouvelles).

Les principes de la concertation

Pour assurer l’information et la participation de tous, la concertation mise en place repose sur :

  • un dispositif d’information et de participation en ligne complet et facilement accessible à tous ;
  • des ateliers participatifs avec différents publics particulièrement intéressés et mobilisés par le projet : citoyens, associations, acteurs économiques, élus et jeunes.

CaptureSchémaDispositifV2.JPG