En quelques mots

Le projet de Liaisons nouvelles Ouest Bretagne – Pays de la Loire (LNOBPL) vise à répondre aux besoins de mobilité à l’ouest de Nantes et de Rennes, et entre les deux capitales régionales à l’horizon 2030. Ce projet consiste à rendre plus performants les déplacements en train, de courte, moyenne et longue distances, sur ce territoire dans le prolongement de la modernisation actuelle du réseau.

Quelles sont les modernisations en cours sur le réseau que prolonge LNOBPL ? En Bretagne et Pays de la Loire, les questions de mobilité ont toujours été au cœur des préoccupations. L’histoire de ces deux régions s’est notamment construite autour de grandes évolutions liées aux infrastructures qui les desservent et les irriguent. Ces infrastructures et les services de transport associés ont ainsi participé à l’accessibilité et l’aménagement des territoires bretons et ligériens pour un développement équilibré. Dans le domaine ferroviaire, des évolutions importantes sont toujours en cours. La mise en service de la ligne à grande vitesse Bretagne – Pays de la Loire en juillet 2017 marquera une étape importante pour le développement et l’attractivité du territoire. Cette infrastructure, ainsi que l’ensemble des aménagements qui ont été réalisés pour améliorer la qualité des services ferroviaires depuis 10 ans, sont le fruit de réflexions anticipées, qui remontent à plus de 20 ans.

Quel est le périmètre du projet ? LNOBPL est né d’une volonté politique forte des élus des régions Bretagne et Pays de la Loire de continuer à développer des services de mobilité performants pour accompagner le développement démographique et économique de ces territoires. Il consiste à aménager, à long terme (2030 et au-delà), le réseau ferroviaire structurant des régions Bretagne (à l’ouest de Rennes) et Pays de la Loire (entre Nantes et Rennes) afin de rendre le train plus performant pour tous les types de déplacements (longues, moyennes et courtes distances, pour motifs professionnel et privé). Le projet concerne donc directement l’ensemble des départements bretons et le département de Loire-Atlantique.

Pourquoi une concertation à l'issue du débat public ? La concertation sur le projet de Liaisons nouvelles Ouest Bretagne - Pays de la Loire (LNOBPL) qui se déroule d'octobre 2016 à février 2017 permet de réfléchir aux besoins auxquels ce projet ferroviaire doit répondre au regard des enjeux à long terme du territoire. Pour faciliter la vie de chacun, accompagner le développement territorial dans un cadre financier possible et acceptable pour les partenaires publics et les usagers futurs de ces lignes. Il s’agit à terme de définir un cahier des charges qui représentera après validation du Comité de pilotage, la feuille de route pour la suite du projet.

Schéma - Vie du projet

Le débat public

Une concertation sur l'ensemble du territoire de septembre 2014 à janvier 2015

SNCF Réseau a saisi la Commission Nationale du Débat Public qui a décidé en janvier 2014 d’organiser un débat public sous l’égide d’une Commission Particulière du Débat Public. Celui-ci a porté sur l’opportunité du projet et sur les conditions de sa réalisation. Il s’est déroulé du 4 septembre 2014 au 3 janvier 2015.

Le débat public, en quelques chiffres:

  • 16 réunions publiques organisées rassemblant plus de 2 000 participants ;
  • 16 000 visiteurs qui se sont rendus sur le site du débat ;
  • 155 questions posées et 101 avis émis ;
  • 43 cahiers d’acteurs et 30 contributions rédigés.

Le débat public sur l'opportunité de projet et les scénarios d'aménagements

L'objectif du débat public était, pour le maître d'ouvrage, de :

  • Partager les objectifs du projet.
  • Recueillir les avis sur l'opportunité du projet.
  • Modifier, enrichir ou compléter les scénarios mis au débat.

Les cinq objectifs ont été validés à l'issu de ce débat, ce sont :

Schéma - Objectifs du projet

Il a permis de présenter différents scénarios qui associaient la création de lignes nouvelles et l’amélioration des voies existantes :

  • Un scénario mauve : Il permet d’améliorer la ligne au plus proche du réseau existant, en supprimant des passages à niveau et en construisant de courtes sections de lignes nouvelles. Ce scénario chiffré à 4,2 milliards d’euros aboutit à un gain de 10 minutes sur les trajets Rennes – Brest.
  • Un scénario bleu : Il prévoit la création de lignes nouvelles (Rennes – Lamballe et Rennes – Redon – Nantes). Ce scénario chiffré entre 3,10 et 3,65 milliards d’euros permet un gain de 11 minutes sur les trajets Rennes – Brest.
  • Un scénario vert : Il conduit à la création d’une liaison en « Y » entièrement nouvelle entre Rennes, Saint-Brieuc et Vannes. Ce scénario chiffré entre 5 et 5,55 milliards d’euros permet un gain de 15 minutes sur les trajets Rennes – Brest.

Le bilan et les suites du débat public

Le débat a permis de :

  • valider les objectifs poursuivis par SNCF Réseau.
  • mais n’a pas permis de dégager un scenario d’aménagement préférentiel.
  • il a également permis d’écarter les solutions d’aménagement ne permettant pas de desservir les villes de Lamballe et Redon.

A l’issue de ce débat, la Commission Nationale du Débat Public a fait plusieurs recommandations pour la concertation complémentaire :

  • L’élargissement du champ de la discussion, d’un projet d’infrastructure à un projet de service ferroviaire et à un projet de territoires ;
  • L’implication de l’ensemble des acteurs des politiques de transport et d’aménagement pour permettre une réflexion collective, notamment sur les thèmes de la mobilité et de l’aménagement du territoire, avec pour priorité l’amélioration des trains du quotidien ;
  • La justification des choix techniques et des hypothèses retenues ou abandonnées, notamment pour la liaison Nantes - Rennes;
  • Une attention particulière à la question des emprises foncières et des impacts environnementaux.

Ainsi, SNCF Réseau a décidé le 21 mai 2015 de poursuivre les études du projet ferroviaire de Liaisons nouvelles Ouest Bretagne - Pays de la Loire sur la base des 5 grands objectifs. Cette étape complémentaire au débat public, qui se déroule de septembre 2016 à février 2017, s’accompagne d’une nouvelle démarche de concertation sous l’égide d’un garant dont la nomination a été demandée à la CNDP par SNCF Réseau.

L'étape complémentaire au débat public

Ce site dédié est destiné à votre information sur cette étape complémentaire au débat public LNOBPL. Vous y trouverez réunies toutes les études et synthèses disponibles sur le projet, les éléments sur la concertation en cours et divers dispositifs à favoriser votre expression sur le projet à l’étude.