Les objectifs

Dégager des possibilités d’évolution à long terme du réseau en augmentant la capacité notamment aux abords des principales agglomérations pour les voyageurs et les marchandises

A l’horizon 2020 dans les zones denses, le réseau ferroviaire existant sera au maximum de ses performances en termes de capacité, c’est-à-dire le nombre de trains maximum pouvant être accueillis par heure et par sens sur le réseau. En complément des quatre objectifs précédents et pour répondre aux enjeux de développement démographique notamment, il paraît important de dégager des possibilités d'évolution à long terme sur le réseau.

Renforcer l’offre des trains périurbains

À l’horizon 2017-2020, l’offre périurbaine sur les principaux axes des étoiles rennaise et nantaise sera de 2 fréquences maximales en heure de pointe (cadence à la demi-heure). Dans le cadre de projet, il est possible de proposer des aménagements qui  permettent d’envisager des renforts de fréquences pouvant aller jusqu’au doublement (cadence au quart d’heure) sur les tronçons les plus occupés (aux abords des métropoles).

Favoriser les conditions de développement du fret ferroviaire

Au même titre que le développement du périurbain, le report des circulations TGV et TER inter-villes sur de nouvelles infrastructures désaturant le réseau existant aux abords de métropole de Nantes et de Rennes, libérerait de la capacité en heure de pointe sur le réseau conventionnel qui pourrait être utilisé pour les circulations fret. Cette offre pourrait bénéficier au renforcement des services marchandises déjà existants (plates-formes logistiques et chantiers de transport combiné) et accompagner le développement du fret ferroviaire pour les ports bretons et celui de Nantes-Saint-Nazaire.

 


Exprimez-vous sur vos besoins de mobilité concernant cet objectif !


 

Les différentes solutions d’aménagement proposées

Pour comprendre et vous prononcer sur cet objectif retrouvez :

  • Une page dédiée aux Principes d'aménagement du réseau à horizon 2030. Elle présente, de manière synthétique, les différentes zones aménageables sur le réseau ferroviaire dans le périmètre du projet et les quatre types d'aménagement possibles sur celui-ci : la modernisation ; les aménagements au plus proche de l'existant ; les aménagements capacitaires ; et les possibilités de lignes nouvelles.
  • Un outil digital spécifique, le simulateur simplifié de scénarios. Il permet d'endosser la casquette du chef de projet LNOBPL et de découvrir finement toutes les solutions d'aménagement complémentaires permettant des améliorations de la capacité ferroviaire. Vous pourrez constituer vos propres scénarios, les partager et les commenter sur notre forum.

Les documents du projet LNOBPL

Concernant les possibilités d'évolution à long terme du réseau, vous pouvez consulter en priorité :

  • L'étude présentant le Service ferroviaire actuel et dans une situation projetée en 2030 sans ou avec LNOBPL, elle reprend notamment des éléments de capacité du réseau.
  • En complément, les études sur le Noeud de Rennes et le Noeud de Nantes. Elles présentent spécifiquement pour chacun des noeuds le fonctionnement du réseau ferroviaire et ses évolutions potentielles.
  • Ainsi que la Note d'enjeux Fret qui présente un état des lieux du fret ferroviaire en Bretagne et Pays de la Loire et analyse les interactions du projet LNOBPL avec les enjeux de développement du fret ferroviaire à long terme.

Vous retrouverez toutes les informations sur les impacts environnementaux ou les effets socio-économiques du projet sur les Documents LNOBPL.

Quelques documents complémentaires

Certains de ces documents pourraient également vous intéresser :

Le "Carnet d'exploration" réalisé par la DREAL Bretagne portant sur la Mobilité en Bretagne à l'horizon 2035 qui propose d'explorer 5 sujets prospectifs : façonner des territoires de mobilité durable ; saisir les opportunités du monde numérique ; être mobile, un droit individuel, un atout pour le collectif ; imbriquer la multitude des solutions de mobilité ; et fédérer toutes les initiatives pour une mobilité assumée.