Forum LNOBPL

Accessibilité de la pointe bretonne

0
0
le 23/02/2017
Par UIT CGT Bretag…
  • Améliorer l'accessibilité de la pointe Bretonne:

La CGT rappelle que la grande vitesse doit être accessible à tous en tout point du territoire Breton. La mise en service en juillet 2017 de BGV constitue une réponse incontournable au désenclavement de la Bretagne. La ville de Rennes avec son statut de métropole va profiter pleinement de cette mise en service avec un temps de parcours inférieur à 1h30 dans ses relations avec Paris. Cependant cette situation pourrait à terme accentuer la fracture territoriale au-delà de Rennes avec des temps de parcours de plus de 3H entre Paris et la pointe finistérienne et supérieurs à 1h30 entre la capitale bretonne et le Finistère, ce malgré l'augmentation de l'offre TGV longue distance de et vers Paris et la réalisation des travaux importants de modernisation menés sur les axes ferroviaires Rennes-Brest et Rennes-Quimper. Pour la CGT ce projet LNOBPL constitue donc une réponse à ce problème car il répond au double objectif d'amélioration de la desserte de la Bretagne vers Paris et les autres Régions de France et européennes mais aussi des déplacements intra-Bretagne.

Pour tenir l'objectif d'une desserte à 3H entre Paris et le Finistère et d'une amélioration sensible des déplacements en Bretagne, compte tenu de la progression envisagée des flux voyageurs entre Rennes et Saint Brieuc d'une part et entre Rennes et Redon d'autre part, la création de nouvelles infrastructures paraît incontournable.

Sur la ligne Nord la modernisation de la partie Morlaix-Brest, tronçon le moins rapide sur cet axe paraît indispensable pour améliorer sensiblement la desserte tant quantitativement (offre train) que qualitativement (temps de parcours). Cette réflexion vaut pour la ligne sud Bretagne sur la partie Lorient-Quimper qui à ce jour demeure la plus lente sur l'axe sud Bretagne.

L'accessibilité de la pointe Bretonne passe aussi par une amélioration sensible de l'axe Brest-Quimper. Les travaux de renouvellement en cours constituent une première étape qu'il conviendra de prolonger par une réflexion de fond permettant de dégager des solutions pour réduire la durée du voyage entre Brest et Quimper, vecteur de report modal, mais aussi d'améliorer la connexion de la pointe Bretonne avec les régions du sud de la France.

0
0
le 18/02/2017
Par yannx23

Bonjour,

Je me permets de proposer ce scenario, plutot axé sur la pointe bretonne.

Il ne prend pas en compte au vu de la situation actuelle, la construction de NDDL, et donc de desserre ferroviaire associée.

cordialement,

Yannick

0
0
le 08/02/2017
Par Tristan

Bonjour à tous,

Voici mes réflexions à ce jour sur le projet LNOBPL.

1) Il me paraît essentiel de préserver l'attractivité du transport ferroviaire, tant pour le périurbain (même s'il est difficile de décongestionner une ville sans provoquer sa croissance ultérieure qui peut être problématique du point de vue égalité du territoire) que pour la moyenne/longue distance.

C'est cela qui me décide à aménager Rennes - Nantes avec une ligne nouvelle, qui libère efficacement des sillons sur Rennes et Nantes tout en améliorant le temps de parcours sur l'axe Paris - Radiale Sud.

2) Si l'aéroport du Grand Ouest se fait il me semble indispensable qu'il soit relié au réseau ferré, éventuellement avec passage obligatoire par Nantes mais en correspondance efficace. A condition de préserver la confiance des voyageurs sur le fait de ne pas avoir de retard, le trajet vers un aéroport étant souvent anxiogène.

C'est un argument qui me fait privilégier la ligne Rennes - Nantes avec ligne nouvelle également.

Cependant je ne crois pas avoir vu l'alternative "Modernisation de la signalisation" (passage en BAL j'imagine) seule, sans rectification de courbes ni construction de voies supplémentaires. Il me semble avoir compris en débat public il y a deux ans que c'était la signalisation qui faisait qu'il fallait choisir entre des circulations Rennes - Nantes ou Rennes - Quimper ou Quimper - Nantes à certaines heures (expliquant le peu de (Brest) - Quimper - Nantes), est-ce bien le cas ?

3) Pour la même raison de gain de capacité en périburbain + gain de temps longue distance j'ai mis la section Rennes - Lamballe en ligne nouvelle. Par contre rien sur Lorient - Quimper et Morlaix - Brest pour quatre raisons :

  • L'investissement ne sera pas favorable à un grand nombre de personnes : même avec une croissance du trafic, les TGV Paris - Bretagne continueront à se vider progressivement à chaque arrêt. Sur les Paris - Quimper que j'ai beaucoup pratiqués il reste de la place entre Lorient et Quimper (c'est un euphémisme).
  • Les gains en terme de temps de parcours ne sont pas si significatifs : actuellement les coupes/accroches quasi-systématiques en gare de Rennes (avec un TGV de l'autre radiale, ou un origine/terminus Rennes) font perdre quelques minutes, autant commencer par gagner celles-ci ! (en faisant une trame à deux heures sur les Paris - Brest, une trame à deux heures intercalée sur les Paris - Quimper, avec correspondance possible symétrique par TER Intervilles le cas échéant, en unité simple ou en unité multiple mais sans modification à Rennes)
  • Les lignes nouvelles me semblent pertinentes quand elles peuvent provoquer un "rayonnement" au-delà de leur fin. Faire Tours - Bordeaux me semblait logique car ça a un effet jusqu'à Toulouse, mais Rennes - Brest/Quimper ?
  • Les circulations TER "Intervilles" sans desserte de Landerneau au nord ou Quimperlé au sud seront-elles si nombreuses ?

4) Pour Brest - Quimper même si la solution à - 16 min avec franchissement de l'Elorn est attirante, j'ai privilégié la solution moindre à - 11 min pour rendre à nouveau le train compétitif par rapport à la 2*2 voies et à la circulation routière dense aux heures de pointe. Il me semble que c'est plutôt sur la fréquence et le confort à bord que la prise de décision individuelle entre train et autre mode se fera.

5) Une remarque en passant : pour décider il serait agréable d'avoir un aperçu de l'existant, notamment pour les comparaisons en terme de capacité. Exemple sur Rennes - Redon - Nantes : quel est le minimum à mettre en place pour avoir une trame Rennes - Redon et Nantes - Redon omnibus à la demi-heure, Rennes - Nantes direct à l'heure, Quimper - Rennes et (Brest -) Quimper - Nantes à l'heure ? Est-ce déjà possible ?

Tristan

2
0
le 05/02/2017
Par Yaouank35

Nantes/Naoned, Rennes/Roazhon et Brest sont trois villes qui ont acquis le statut de métropole, la Bretagne (Loire Atlantique incluse), à un énorme intêret à renforcer une triangulation entre ces trois villes tout en renforçant l'accessibilité d'autres moyennes villes.

A une époque où la LGV arrive dans le pays Rennais, ou les Bretons se déplacent de plus en plus, et que les trois métropoles Bretonnes prennent en importance, il faut un projet audacieux, qui relie les trois grandes villes plus efficacement tout en irriguant le territoire.

0
0
le 01/02/2017
Par christ

Bonjour,

Je propose ce scénario pour la desserte du territoire Finistérien.

 

Cdt,

 

CG

0
0
le 27/01/2017
Par iwan

80) Rennes - La Brohinière - Loudéac - Carhaix - Châteaulin - Camaret 

81) La Brohinière - Loudéac - Carhaix - Châteaulin

82) Carhaix - Châteaulin - Quimper

83) Saint-Brieuc - Quintin - Loudéac - Pontivy

84) Saint-Brieuc - (voie nouvelle)  Loudéac - Pontivy - Auray - Vannes

85) Saint-Brieuc - (voie nouvelle)  Loudéac - Pontivy - Auray - Lorient - Quimper

0
0
le 27/01/2017
Par iwan

70) Brest - Landerneau - Landivisiau - Morlaix - Plouaret - Guingamp  - Saint-Brieuc - Lamballe - Rennes

71) Brest - Landerneau - Landivisiau - Morlaix - Plouaret - Guingamp  - Saint-Brieuc - Lamballe - Dinan - St-Malo (voie nouvelle) / Dol - Normandie

72) Lannion - Plouaret - Guingamp - St-Brieuc - Lamballe - Rennes

73) Roscoff - St-Pol - Morlaix

74) Carhaix/Paimpol - Guingamp - St-Brieuc

75) Quintin - St-Brieuc - Lamballe

76) Lannion - Guingamp - St-Brieuc - Lamballe - Dinan

77) Dinan - Châteauneuf - St-Malo // Dinan - Dol // Dinan - Dinard

78) Cancale - St-Malo - Dinard - Saint-Cast

79) St-Malo - Dinard - St-Cast - Erquy - St-Brieuc - Paimpol - Tréguier - Perros G / Lannion - Morlaix // Lannion - Perros

80 ) Erquy - St-Brieuc - St-Quay

0
0
le 27/01/2017
Par iwan

50) Redon - Vannes - Auray - Lorient - Quimper (toutes gares d'arrets)

51) Quimper - Douarnenez - Pont-Croix - Audierne
52) Quimper - Pont-Labbé - Loctudy - Penmarc'h
53) Quimper - Benodet - Fouesnant - Concarneau - Quimperlé

54) Guidel - Ploemeur - Lorient - Lannester - Riantec - Plouhinec - Etel - Quiberon
55) Quiberon - Carnac - Arradon - Vannes - Sarzeau - Arzon 
56) Vannes - Theix - Muzillac