Forum LNOBPL

Autre thématique

0
0
le 28/02/2017
Par NEXUS Asso

En pièce jointe, le courrier de NEXUS adressé à Monsieur Alain RADUREAU, Garant de la concertation publique du projet LNOBPL

Dans ce courrier, notre association demande un élargissement géographique de la concertation aux 4 départements oubliés

Lien vers lettre ouverte à Monsieur AUDUREAU CNDP projet LNOBPL
http://www.nexus-asso.fr/wp-content/uploads/2016/11/LetNexusCNDP.LNOBPL18.11.2016+P.pdf

NEXUS Asso
06 88 72 01 72
www.nexus-asso.fr
terrennesstgilles@nexus-asso.fr

0
0
le 27/02/2017
Par ADE 35

L'ADE 35 (Association agricole départementale des expropriés d'Ille-et-Vilaine) s'inscrit dans la démarche enclenchée par SNCF Réseau concernant la concertation complémentaire sur le projet LNOBPL. L'ADE est une association pour défendre les intérêts agricoles et ruraux menacés par la réalisation des ouvrages linéaires et de tous grands ouvrages publics de l'Ille-et-Vilaine.

Veuillez trouver ci-joint notre contribution.

Cordialement.

ADE 35

0
0
le 27/02/2017
Par dada35

L'Association des Usagers des Transports en Ille-et-Vilaine (Autiv)
avait émis le cahier d'acteur n°22 à propos de la future liaison
Rennes-Nantes.

Elle confirme sa position émise dans celui-ci à savoir le choix du tracé
bleu Nord.

Ce dernier permettrait en effet de reprendre au mieux des
infrastructures déjà existantes :
- au nord l'actuelle ligne ferroviaire Rennes-Redon jusqu'à Beslé
- au sud la plateforme de l'ancienne ligne ferroviaire Beslé-Nantes via
Blain et Guéméné-Penfao et l'aéroport NDL.

Cette solution serait et de loin :
- la plus économique et la moins traumatisante en termes d'expropriations
- la plus économique et la moins traumatisante en termes de consommation de terres agricoles
- la plus écologique et la moins traumatisante en termes de bouleversement des espaces traversés.

Certains avanceront sur ce dernier point que ce tracé traverse le milieu
naturel sensible de la Forêt du Gâvres.
C'est exact mais il est préférable, écologiquement parlant, d'emprunter
une plateforme déjà existante dans cette forêt que d'en créer une
nouvelle sur ses abords. En effet, le bocage bordant la forêt est très
riche faunistiquement et floristiquement parlant et toute nouvelle
infrastructure y engendrerait des perturbations considérables. De plus,
ces abords de la forêt sont assez densément peuplés et l'insertion de
toute nouvelle infrastructure y sera par nature difficile compte tenu
des tensions rêgnant actuellement autour de Notre-Dame des Landes.

Une attention particulière devra également être apportée au
contournement de l'agglomération de Blain et des traversées des vallées de La Vilaine et du Don.

Pour information, cette plateforme ferroviaire comporte de longues lignes droites et des courbes d'ample rayon. 

Enfin, nous confirmons que le projet lnobpl devra comporter quelques
gares intermédiaires (ex : Guipry-Messac) afin que les territoires
situés entre les métropole rennaises et nantaises ne soient pas
décrochés par rapport à ces dernières.

Daniel Leclerc
Président de l"Autiv (tél 06 83 60 67 65)

0
0
le 27/01/2017
Par iwan

80) Rennes - La Brohinière - Loudéac - Carhaix - Châteaulin - Camaret 

81) La Brohinière - Loudéac - Carhaix - Châteaulin

82) Carhaix - Châteaulin - Quimper

83) Saint-Brieuc - Quintin - Loudéac - Pontivy

84) Saint-Brieuc - (voie nouvelle)  Loudéac - Pontivy - Auray - Vannes

85) Saint-Brieuc - (voie nouvelle)  Loudéac - Pontivy - Auray - Lorient - Quimper

0
0
le 21/01/2017
Par Niak

Encore des réflexions stériles.... Le principe de base du TGV, pour qu'il soit rentable, est de relier très rapidement les grandes villes entre elles et la capitale. Ceci passe par l'utilisation de ligne à grande vitesse spécifique. Le TGV sera alors concurrentiel avec le transport aérien. Aujourd'hui on essaie de tricher et d'améliorer le réseau existant et faire rouler le TGV à des vitesses "basses" (- de 300km/h) et chaque commune impactée par la traversée revendique un arrêt. On obtient donc un train rapide hors de coût, peu concurrentiel et peu performant. Lorsque monsieur X prend l'avion sur un parcours national, il parcourt quelques kilomètres pour son rendre dans un aéroport. Il a alors accès a un avion qui va effectuer un vol a destination d'un autre aéroport à une vitesse vraie 500 à 600 km/h peut-être même moins et les prix sont très élevés et le confort très limité.

La voiture est l'autre concurrent du train, elle offre plus de souplesse, mais reste moins rapide, plus risquée (accidents radars embouteillages pollution etc) et surtout beaucoup plus chère (prix des carburants, péages, amendes, écologie).

Le TGV met Marseille à 3h10/3h15 de Paris, sans formalités complexes d'embarquement à un prix raisonnable. Il faut faire la même chose à l'ouest Nantes-Paris à 1h45 et Brest - Paris à 2h30. Les solutions entre les deux mènent à rien, et à terme condamneront le TGV.

0
0
le 18/01/2017
Par iroise

rappel scénario n °1 du Conseil de développement de la Métropole et du Pays de Brest axé sur une amélioration Brest Rennes et Brest Quimper Nantes ( Avec  moins 16 minutes sur Brest Landerneau Quimper)   gain également sur Quimper Rennes.

 

0
0
le 18/01/2017
Par iroise

scénario n°3 du Conseil de développement de la Métropole et du Pays de Brest scénario préférentiel

amélioration Brest Rennes avec objectif Brest Rennes 1h30 et Brest Quimper Lorient Nantes en 2h30  avec Gain de 16 minutes sur Brest Quimper, de 23 minutes sur Brest Lorient et de 31 minutes sur Brest Nantes scénario intéressant aussi st Nazaire 

7
0
le 14/01/2017
Par iroise

Ce projet de 5300 M€ permet de répondre à l'ensemble des critères de LNOBPL en restant dans l'enveloppe du débat public avec un gain de 16 minutes sur Brest Quimper, 19 minutes sur Brest Rennes avec une ligne nouvelle Landerneau Morlaix et Lamballe Rennes, 11 minutes sur Quimper Rennes, 9 minutes sur Quimper Nantes et sur Rennes Redon... et 25 minutes sur Rennes Nantes

0
0
le 14/01/2017
Par Sophie Alessandri

Relier Brest Carhaix par train ou bus pour une accessibilite quotidienne afin de favoriser l'emploi et également l'accessibilité à l'hôpital pour une meilleure offre de soins sur Carhaix