Desservir le futur aéroport du Grand Ouest pour toute son aire de chalandise

Cet objectif consistait à mettre en place une desserte ferroviaire adéquate pour le futur Aéroport du Grand Ouest. La création d'une desserte ferroviaire rapide constitue une mesure importante d’accompagnement afin de faciliter les échanges à long terme pour toute l'aire de chalandise de la plate-forme notamment Nantes, Rennes, la Bretagne sud et les Pays de la Loire.

La desserte du futur aéroport du Grand Ouest faisait partie des objectifs initiaux de LNOBPL. Cependant le 17 janvier 2018 le Gouvernement décide d’abandonner le projet d’aéroport à Notre-Dame des Landes​.

En effet, les délais de mise au point des grands projets ferroviaires (études techniques, concertation avec les territoires, procédures) imposent d’engager leur préparation plusieurs années avant la réalisation des travaux et leur mise en service. Ainsi LNOBPL a fait l’objet d’un débat public en 2014-2015 puis d’une étape complémentaire de concertation en 2016-12017. Ces étapes ont conforté son opportunité et l’ont graduellement précisé pour tenir compte de l’évolution du contexte territorial.

Quelques documents pour en savoir plus

  • L'étude définissant la gare nouvelle à l'aéroport du Grand Ouest (étude du débat public – SNCF Réseau)
  • Le "Carnet d'exploration" portant sur la Mobilité en Bretagne à l'horizon 2035 (étude de 2016 – DREAL Bretagne)