Les objectifs

Rapprocher les capitales régionales Nantes et Rennes par une desserte rapide et cadencée

L'objectif de rapprocher Nantes et Rennes grâce au mode ferroviaire est né de la volonté des deux métropoles d'accentuer leur coopération. Par ailleurs, la ligne ferroviaire entre les deux capitales régionales s'avère structurante pour le Grand Ouest. Les gares de Nantes et de Rennes constituent, en effet, des nœuds de correspondances entre services péri-urbains, régionaux et nationaux, a fortiori depuis la mise en œuvre du cadencement en 2017. A la fin 2018, les temps de parcours et les fréquences seront renforcés sur cet axe avec un temps de parcours effectué en 1h15 et 11 allers-retours quotidiens contre 7 précédemment.

Le projet LNOBPL entend y apporter un saut de performance à horizon 2030 autant pour les temps de parcours que les fréquences. Les solutions d'aménagement étudiées rendent possible, selon la solution retenue, un temps de parcours entre Nantes et Rennes compris entre 1h05 et 45 minutes. En fonction de la solution retenue, les fréquences pourraient également être améliorées, avec par exemple des fréquences possibles à la demi-heure (contre 1 heure au mieux actuellement). Le ferroviaire constituerait alors une réelle alternative au choix du mode automobile, très majoritaire aujourd'hui sur cet axe. Par ailleurs, ce saut de performance profiterait plus largement à tout le territoire d'étude du projet LNOBPL

Il est également prévu, dans le cadre du projet, de Desservir le futur Aéroport du Grand Ouest.

Quelques documents pour en savoir plus

  • Le rapport de Description du réseau (étude du débat public – SNCF Réseau)
  • L'étude présentant le Service ferroviaire actuel et dans une situation projetée en 2030 sans ou avec LNOBPL (étude du débat public – SNCF Réseau)
  • Le "Carnet d'exploration" portant sur la Mobilité en Bretagne à l'horizon 2035 (étude de 2016 – DREAL Bretagne)